ÉCLAIR

Collections


From Womb to Tomb

été 2019

Éclair, 12 rue Maguire


Hard at work, banging away, adjusting our hard hats, thinking about how work can be a grievance, a vocation, a distraction, an exhaustion. 


Work is an energy transfer of force, providing a purpose for our bodies. 

Work is an action traded for money, providing currency to play capitalism’s game.

Work is the production of something, providing meaning to our lives.


This collection was inspired by our residence at OFFTA in May 2019, where we explored the different aspects of work, from $$$ to the sensible. These books helped us reflect on how capitalism infects every aspect of our lives, from the environment around us to the creation of our desires. 


It is easier to imagine the end of the world than to imagine the end of capitalism.


Work is ever-changing but forever here, from wake up to zzzz, birth 'til death, early history to the future-present.


╮╯╭╰


Nous travaillons fort, sans relâche, nous ajustons nos casques de protection et nous planchons sur le chantier du travail. Penser au travail peut être une vocation épuisante, une cause de grief, une amère distraction, un chemin tortueux en paysage déroutant.


Le travail est un transfert d’énergie, un emploi utile de nos corps.

Le travail est une action accomplie en échange de compensation, quelques jetons à jouer dans le jeu du capitalisme.

Le travail est une production, une façon de donner un sens à nos vies.


La collection, inspirée de notre résidence au OFFTA en mai dernier, explore les différents aspects du travail, du $$$ au sensible. Ces livres nous aident à naviguer l’immiscion du capitalisme dans tous les aspects de nos vies, de l’environnement qui nous entoure, à la création de nos désirs.


Il est plus facile d'imaginer la fin du monde que la fin du capitalisme.


Le travail est en constante mutation mais toujours présent, du matin au soir, de la naissance au  dernier souffle, depuis le début des temps et jusqu’au présent du futur. 


◐◑◒◓


Langue fourchue

Printemps 2019

Différance bar à cafe, 442 Viger O.


Certains croient que la langue fourchue des serpents annonce leur nature trompeuse, prête à siffler, murmurer des mensonges au creux des oreilles des passants. Le fait de parler avec une langue fourchue est de dire une chose mais d’en signifier une autre.


Quand la langue bifide caractéristique des serpents sort de leur gueule, les deux sections s’élancent avant de revenir communiquer les composantes chimiques détectées à deux glandes olfactives distinctes sur le palet du reptile. Cela donne au serpent une perspective directionnelle sur son environnement, un genre d’odorat en stereo. Comme nos oreilles nous permettent de localiser l’origine d’un son, les deux fourches de la langue du serpent lui permettent de repérer sa proie.


Les serpents possèdent un langage énigmatique, en sons et en mouvements, qui leur confère une connaissance vibratoire du monde, ondulante, au ras du sol.


Cette collection découle de notre fascination pour les serpents. Nous sommes captivées par les serpents : leur apparence, leur dimension métaphorique et leur symbolique. Envoûtées par les serpents comme les dieux, le sexe, le péché, la peur. Subjuguées par leurs langues sifflantes, leurs mues transformatrices, leur nature étrange, singulière.


╮╯╭╰


Some believe that snakes, those with forked tongues, are naturally untrustworthy, ready to squeeze, hiss, and whisper lies into passing ears. To speak with a forked tongue is to say one thing, and mean another.

A snake’s uncanny two-pronged tongue flicks out, and the two tines spread wide. They flick back into the snake’s mouth, and deliver detected chemicals to the snake’s two separate olfactory organs on the roof of its mouth. This gives the snake directional perspective on the traces in its environment - a kind of stereo smell. Our two ears help us identify which direction a sound comes from, and the snake’s two tines tell it in which direction its prey is located.

Snakes carry an enigmatic language of movement and sound that allows them a rather grounded, slithery, and vibrational knowledge of the world.

This collection is built from a bewilderment of snakes. We have been gripped by snakes, and their image, their metaphors, their symbolism. Seized by snakes as god, as sex, as sin, as fear. Taken by their hissed language, their moulting transformation, their odd, strange nature.   


◐◑◒◓


Trust me ;)

Hiver 2018

Différance bar à cafe, 442 Viger O.



(A wink is an informal mode of non-verbal communication. It signals shared hidden knowledge or intent. A wink is very clear, with no ambiguity. A wink is quickly deciphered between all participating parties. Winks are like smiles - games people play.)


Trust me, I say, with a wink. Trust me that these stories are dependable, I say, with a wink. Trust me that the characters are good, honest, and true, I say, with a wink. These aren’t imposters, foxes, or snakes, I say, with a wink.


Trust me, I say, that these books are what they say they are. wink.

Trust me, I say, that what you read is what you get. wink.


You do trust me, don’t you?


╮╯╭╰


(Un clin d’oeil est un code informel de communication non-verbale. C’est un signal de connaissances ou d’intentions dissimulées. Un clin d’oeil est très clair, sans ambiguïté. Un clin d’oeil est instantanément déchiffré par tous les participants. Un clin d’oeil est comme un sourire, un jeu auquel les gens s’adonnent.)


Crois-moi, te dis-je, avec un clin d’oeil. Crois-moi, ces histoires sont fiables. clin d’oeil. Crois-moi, ces personnages sont bons, honnêtes et vrais. Clin d’oeil. Ils ne sont surtout pas des imposteurs, des renards, des serpents. clin d’oeil.


Crois-moi, ces livres sont ce qu’ils disent qu’ils sont. clin d’oeil.


Crois-moi, ce que tu lis est ce qui en est. clin d’oeil.


Tu me fais confiance, n’est-ce pas?


◐◑◒◓


Brèche

Printemps 2018

OFFTA, festival d’arts vivants, Monument-National, Montreal


A breach is the crossing of a boundary in one instance, and the restriction of crossing in another. A breach can be a way, while it can also be a gap. Figuratively, it is breaking the law, rupturing relations, betrayal. Literally, it is a physical gap in a wall, the creation of  an opening, a whale rising and breaking through the surface of the water.


The books selected for Brèche write through the differences between here and there, in and out, with and without. These are books about communicating with limitations. Books about delineation and the consequence of creating lines, borders, walls, bars where they did not exist before.


╮╯╭╰


Une brèche peut nous permettre de franchir une frontière dans une certaine instance, comme elle peut nous en empêcher dans une autre. Au sens figuratif une brèche est associée à un état de lutte transitoire, un entre-deux où rien n’est acquis et tout est en mouvement. Plus littéralement, une brèche est une ouverture, un trou, une cassure, une rupture dans la continuité matérielle.


Les livres sélectionnés pour Brèche nous transportent entre l’ici et l’ailleurs, dehors puis dedans, entre la présence et l’absence. Les titres de cette sélection traitent de communication et de limites. Ils explorent les délimitations et les conséquences de la création de lignes, de frontières, de murs et de barrières là où ils n’existaient pas auparavant.


◐◑◒◓


Strangers in Paradise

Automne 2017

Café Odessa, 65 Beaubien E., Montreal


Strangers are unfamiliar with local customs. They are new and unknowable, green with unpredictable motives. They are foreign invaders. Strangers disrupt the balance, as if balance ever existed. Paradise is really just another word for a place we don’t understand.


The books comprising Strangers in Paradise represent the movement, loneliness, searching, and learning of people encountering a place that is not their own. These are titles that signal threat and desire. A stranger entering a divine environment is exciting.


╮╯╭╰


L’étranger perturbe la balance des choses, dissipe l’illusion de l’ordre établi. L’étranger n'est pas familier avec les coutumes locales. Entouré de mystère, ses intentions sont inconnues, indéchiffrables. L’étranger devient facilement envahisseur. Le nom “Paradis” n’est au fond qu’un mot qui désigne un endroit, un concept qui dépasse notre entendement.


Les livres sélectionnés pour Strangers in Paradise explorent les mouvements, la solitude, les quêtes et les expériences d’apprentissage des individus confrontés à des lieux qui ne sont pas les leurs. Ces titres évoquent une tension, un espace entre menace et désir. L’entrée d’un étranger dans un environnement divin est un évènement transgressif, excitant.




Your bag is empty
Start shopping